dimanche 20 novembre 2016

Le Châle du Lapin Blanc (Tokerau Shawl de Françoise Danoy)



Cette année encore, pour l'anniversaire de ma maman, j'ai décidé de lui faire un châle. Mais cette fois, je voulais un châle qu'elle pourrait porter autour de son cou à la moindre sortie. Si au départ j'étais partie sur l'Exploration Station de Stephen West, la découverte d'une laine d'une incroyable douceur à changer mes plans. J'ai donc réalisé le Tokerau Shawl de Françoise Danoy. Ah, et pourquoi le châle du Lapin Blanc ? Parce que ma maman adore Alice aux pays des merveilles, et surtout parce que je l'ai terminé avec 15 jours de retard. 



Commençons par la laine, puisque c'est elle qui a bouleversé mes plans originaux. En septembre dernier, alors que j'étais à Aubusson, je suis allée au Forêt Follies, festival qui se tenait en forêt de Chabrières, à côté de Guéret. Ce qui m'a décidé à y aller, c'est la présence de Candy Wool, une teigneuse indépendante. Sur son stand, il y avait une nouvelle qualité : la mérisilk, 50 % mérinos, 50 % soie. Evidemment, après avoir plongé mes mains dedans, impossible de repartir sans en embarquer ! Il fallait absolument que je tricote ça pour ma maman. Le choix fut difficile car, budget oblige, je ne pouvais pas garder le choix de l'Exploration Station qui nécessite quatre couleurs. C'est donc avec un gris très un clair et un gris anthracite que je suis repartie (désolé, ils n'avaient pas de jolis petits noms). Ma maman allait enfin avoir son châle gris ! La mérisilk de Candy Wool est très agréable à tricoter. Elle est douce, légère, on a l'impression de tricoter un nuage (et du coup le châle est super léger). Le seul petit défaut, c'est qu'elle se dédouble assez facilement et donc il faut faire attention de ne pas piquer en plein milieu du fil - mais ça, c'est peut-être à cause de la composition, donc c'est pardonnable. Si vous avez l'occasion de tester cette petite douceur, foncez !



Lorsque j'ai dû changer de patron, j'avais une idée très précise en tête : je voulais un châle en demi-lune, avec des bandes de dentelles, en somme quelque chose de très féminin. Le Tokerau Shawl de Françoise Danoy a parfaitement répondu à mes attentes ! Et en plus, il est gratuit, que demander de plus ? C'est donc une alternance de jersey "bourgeonné" et de dentelle, qui se termine par une bande de point mousse (et des picots, que je n'ai pas fait). Rien de bien compliqué, mais je dois dire qu'il fallait que je sois très attentive lors des sections de dentelle. J'avais tendance à prendre confiance trop vite et à me retrouver en fin de rang à ne pas finir comme je le devrais : l'erreur était bien évidemment en début de rang, et la dentelle, ce n'est pas marrant à détricoter ! La fin du châle a demandé beaucoup de motivation, parce que le nombre de mailles devenait très conséquent : j'ai compté un peu plus de 450 mailles avant de rabattre. La créatrice conseille ensuite un blocage agressif, et il faut bien ça pour révéler la beauté de ce design. Donc voilà, ma maman a un magnifique châle tout doux, et moi je suis très contente !

jeudi 17 novembre 2016

Podcast créatif #25



Projets terminés :
- Châle Akène de Bérangère Caillot (Riverside Studio coloris Periwinkle et Borage)
- Chaussettes une Soirée à Magic Town (modèle Pumpkins Socks, laine Rico Design Superba Las Vegas)
- Lalylala, Vlad la chauve souris vampire
- Puerperium Cardigan de Kelly van Niekerk (laine acrylique)
- Tshirt sans emmanchure de l'Usine de Bulle
- Short châtaigne de Deer and Doe

Projets en cours :
- Chaussettes en Holtsgarn Highland coloris Berry
- Tokerau Shawl de Françoise Danoy

Achats : 
- Echeveau de Phydeaux Designs coloris Gilde
- Coupons de tissus de H&E Tissus

dimanche 13 novembre 2016

Klaus le Grand, la chauve-souris de Lalylala


Ce joli doudou faisait parti de mes projets halloweenesques de cette année. Quand j'ai découvert Lalylala il y a un peu plus d'un an maintenant, c'est sur ce modèle que j'avais tout de suite flashé : le voilà maintenant crocheté !

Klaus a mis plus de temps que prévu à être terminé : outre les deux pauses imposées par un manque de matériel, de nombreuses pièces le composent - rien que pour les oreilles, il faut en faire quatre ! Pour avoir une taille assez importante, je l'ai crocheté en 3,5, ce qui donne chez moi un doudou de 46 cm de haut, oreilles comprises. Le patron est évidemment très clair, et la seule modification que j'ai faite est de ne pas avoir crocheté la cape dans une taille de crochet et de fil plus petite : j'ai donc fait moins de rangs que prévu et réalisé les doubles brides plus tôt (j'aurais pu faire un rang de plus, mais flemmardise oblige...). Bien que je l'aime beaucoup, je trouve dommage qu'on aperçoive le rembourrage à travers les mailles (probablement parce que j'en ai trop mis...). Conclusion, si ce charmant vampire vous inspire, bien évidemment, je ne peux que vous recommander ce patron

       





La cape, double pour être bicolore, est cousue au niveau du cou, mais attachée aux extrémités des bras par des boutons pressions. 

Pour les yeux, j'ai utilisé des yeux de sécurité de 8 mm.