dimanche 23 octobre 2016

Akène de Bérangère Cailliau


Il est temps que je vous présente mon dernier châle, le Akène de Bérangère Cailliau


Cela fait plusieurs mois que j'avais prévu de réaliser ce projet. Je me le gardais pour l'été, et finalement je ne l'ai commencé qu'en septembre. Tout en nuances de bleu, c'est un châle qui se voulait frais - d'où l'envie de le tricoter en été. 

Le patron. J'avais eu un énorme coup de cœur en début d'année pour ce châle et surtout pour le point d'orme. Qui aurait cru que c'est justement ce point qu'il allait tant me ralentir à la fin ? Le patron en soit n'est pas compliqué, il est même plutôt très facile. Alors au début, tout va vite, ça monte, ça monte... Et puis plus on arrive vers la fin, plus c'est long... surtout les sections de point d'orme. En effet, ce point se fait sur une base de jersey et sur les rangs envers. Déjà que je tricote moins vite quand je fais des mailles envers, je ne vous dis pas le temps que je passais pour faire seulement un rang arrivée à la dernière section - entre 15 et 20 min si vous vous le demandez. Du coup, pour finir ce châle, il m'a fallu une sacrée dose de motivation ! Le seul petit changement que j'ai opéré, c'est d'avoir supprimé les deux derniers rangs. 1 parce que j'en pouvais plus et 2 parce que je voulais garder assez de laine pour pouvoir faire des mitaines avec mes restes. Comme à mon habitude, j'ai pris une taille d'aiguille au dessus pour me garantir un châle suffisamment grand, j'ai donc tricoté en 3,75 et non en 3,5. Le blocage a été assez comique : 15 000 épingles plus tard, j'ai un beau triangle bien étiré. Ce blocage assez agressif a permis de révéler le point d'orme. Résultat : un magnifique Akène bleu que j'adore, ça en valait la peine ! 

La laine. J'ai opté pour de la marque Riverside Studio, en qualité Superwash Merino Nylon Sock (384 m pour 100 g). J'avais entendu parlé de cette laine canadienne teinte à la main sur les réseaux sociaux, et en allant voir les coloris, j'étais conquise ! Choisir n'a pas été une mince affaire. J'avais une nette préférence pour le coloris Periwinkle / Pervenche (le bleu le plus foncé) et ce fut dur de lui choisir le bon compagnon. J'ai jeté mon dévolu sur le coloris Borage, qui était sur certaines photos présenté à ses côtés. Cette laine est très agréable à tricoter, très douce. Et vous savez quoi ? Au final, je préfère le coloris Borage, qui me fait penser à des hortensias bleus. J'aurais préféré un Periwinkle plus pigmenté. En tout cas, il était certain que ces couleurs allaient bien se marier : Borage a des tâches de bleu de l'exact même couleur que Periwinkle. Je pense qu'il n'est pas impossible qu'un jour je prenne à nouveau de la Riverside Studio - mais il y a tellement d'autres marques que j'aimerais tester avant, c'est duuuur !

Voici donc ma version du châle Akène de Bérangère Cailliau. Super patron (même si la fin m'a semblé interminable) et très jolie laine. Un grand châle tout léger mais qui tient chaud quand même, et que je prends plaisir à porter : que demander de plus ?

vendredi 14 octobre 2016

Podcast créatif # 24



Projets terminés : 
- Chaussettes de la forêt (laine Schopper Wolle, Crazy Zauberball coloris Aroyo)
- Lalylala, 4 Seasons Halloween (coton Phil coton 3 de Phildar et DMC Natura)
- Dinette au crochet
         Croissant issue de Gourmandises au tricot et au crochet de Françoise Vauzeilles
         Côte de boeuf issue de Ma dinette au crochet de Cendrine Armani

Projets en cours : 
- Châle Akène de Bérangère Caillot (Riverside Studio coloris Periwinkle et Borage)
- Chaussettes une Soirée à Magic Town (modèle Pumpkins Socks, laine Rico Design Superba Las Vegas)
- Lalylala, Vlad la chauve souris
- Nimuë, "Des crêpes !"
- Bracelets en tricotin
- Boite à décor pyrogravé sur le thème Harry Potter / Poufsouffle

mardi 11 octobre 2016

Edgar Cowl


Il y a deux mois, j'ai entrepris de réaliser un projet en hommage à ma boule de poils qui venait de s'endormir pour de bon. Étrangement, la nature de ce projet m'est venu presque automatiquement. J'ai donc décidé de tricoter le "3 Color Cashmere Cowl" de Joji Locatelli, aux couleurs de son pelage.

C'est un snood que j'ai réalisé entièrement en coton, de la Phil Coton 3 de Phildar. Je suis extrêmement fan de ce coton : il est doux, facile à tricoter, donne un beau rendu, se dédouble rarement, bref un bonheur. L'avantage d'avoir fait ce cowl en coton, c'est qu'il a plus de tenu, plus je pense que si je l'avais réalisé avec de la laine. Il est agréable, il tient chaud mais pas trop, idéal pour la mi-saison. 
Quand au modèle, il est très simple, varié, on ne s'ennuie vraiment pas à le faire. La seule chose que j'ai modifié, c'est la hauteur de la bande contrastante, que j'ai réduite, trouvant que c'était assez large. Ceci dit, il n'est pas si simple à porter : on aimerait que chaque section se voit, mais ce n'est pas toujours le cas ! Je regrette juste de ne pas avoir fait les côtes du haut également en noir (histoire que ça se salisse moins vite). 

Ce tricot est vite tombé de mes aiguilles. J'avais l'impression qu'il fallait que je le fasse tout de suite, le plus vite possible. Je suis contente de ce projet. J'ai l'impression qu'Edgar est avec moi quand je le porte. Enfin voilà, un projet de plus que je voulais partager avec vous. 

dimanche 9 octobre 2016

Les petits monstres de Lalylala


Comme beaucoup de personnes, je suis fan du travail de Lalylala et je trouve ses peluches au crochet tout simplement magnifiques. Depuis l'année dernière, des minis sur le thème des quatre saisons ont vu le jour, et jusqu'à aujourd'hui, j'avais réussi à résister. C'était sans compter sur ce nouveau trio sur le thème d'Halloween. Bon là, j'ai été faible.



J'ai commencé la série avec le zombie Brian, que j'ai renommé Shaun (en référence au film Shaun of the dead). Bien évidemment, si j'ai décidé de commencer par lui, c'est parce que j'étais juste ultra curieuse de voir comment on faisait son cerveau ! Un peu moins ravie une fois arrivée à cette étape, parce que ce n'est pas le plus rapide à faire... Mais qu'importe, ça valait le coup, il est génial ! Et c'est vraiment cet énorme cerveau qui le rend aussi adorable. Tout est fait en coton (pour les autres aussi), c'est un petit concentré de douceur !




Ce fut ensuite le tour du monstre de Frankenstein ! Prénommé Frank par la créatrice, j'ai décidé qu'il s'appellerait plutôt Victor, comme son papounet ! J'adore les petits détails que sont les boulons et la cicatrice, sans ça il n'aurait pas été aussi trognon. Bien évidemment je l'ai fait en vert, ce qui ajoute un peu de pep's à ce trio ! C'est d'ailleurs à cause de lui que je me suis offert le Frankenstein de Mary Shelley cet après midi en brocante, ce grand classique de la littérature ! 



Le squelette mexicain Diego... J'étais moins motivée pour le crocheter celui là, je ne sais pas pourquoi. Mais je voulais que le trio soit au complet, donc je me suis lancée. J'ai tenu à faire une petite broderie sur le masque pour le rendre moins tristounet et je suis contente du résultat. Bon le chapeau, ça m'a gonfler et en plus j'ai du changer de fil, un peu plus gros que le précédent, ce qui fait que le chapeau est un peu grand. Mais une fois terminé, j'étais très contente parce qu'il est vraiment mignon. Je lui ai cherché un autre nom : j'ai opté pour Eduardo.



J'ai grandement apprécié crocheter ces trois loulous. Le patron est disponible en français et il est très bien expliqué, bien présenté, y'a rien à dire. J'aurais presque déjà envie de leur faire des petits copains ! Parce que oui, des petites peluches comme ça, y'en a d'autres... Est-ce que ce ne serait pas un défi trop choupi que de tous les crocheter ? Ça me tente beaucoup. Si j'ai le temps, je pense que les prochains seront ceux sur le thème de Noël, on verra bien. En tout cas, vive Lalylala

Si toi aussi t'as envie de dégainer ton crochet sur ce patron, clique ici.

mercredi 5 octobre 2016

TAG Tricot

Lancé par Caro alias HeyPaulette, ce TAG a pour but d'en connaitre un peu plus sur sa pratique du tricot. De fil en aiguille, j'ai fini par être taguée moi aussi, par Féemarine (IG) du podcast Fun with yarns. Donc voici mes réponses, en vidéo et résumées (si si c'est résumé) à l'écrit pour ceux qui ne veulent pas se taper 46 min de blabla !



Le tricot. Pourquoi ? Comment as-tu commencé ? 
C'est venu du jour au lendemain. A la fin de ma deuxième année de licence, j'ai repris le point de croix et dans la foulé je me suis dit pourquoi pas essayer le tricot. Ca m'a plu mais je n'en faisait qu'occasionnellement, c'est à partir du moment où j'ai regardé des podcasts créatifs que le tricot est devenu une activité récurrente de mon quotidien.
Qu’est-ce que t’apporte le tricot ? 
Comme toutes activités, il peut permet d'assouvir mon besoin de créativité. Depuis que je suis entrée à la fac je ressens le besoin de "bricoler" quelque chose en permanence, le tricot m'aide à ça. Aussi, devenant de plus en plus exigeante au niveau vestimentaire, je trouve plus facile de faire ses propres vêtements, en couture comme en tricot, plutôt que de passer des heures à errer dans les magasins en espérant trouver ce que l'on cherche.
Ton premier ouvrage ? 
Mon premier ouvrage, si je me souviens bien, fut une écharpe au point de riz d'un violet qui ne passe pas inaperçu, pour un copain qui allait au Canada à la rentrée suivante - et c'est qui m'avait demandé cette couleur !
Une vraie séance de tricot : où, quand comment et combien de temps ? Et sinon, dans la vraie vie, ça se passe comment ? 
L'idéal, c'est d'être posée dans un endroit douillet (lit/canapé/fauteuil), en train de regarder un bon film / série si le tricot ne demande pas trop de motivation, à écouter de la musique si au contraire il faut que je me motive à tricoter. En réalité, je suis la plupart du temps plantée sur une chaise devant mon ordi.
Un endroit dédié (atelier, craftroom…) ? 
Je rêve d'avoir un atelier... un jour peut être ! En attendant je me contente du salon et de ma chambre.
Tricotes-tu en public ? 
Je n'ai pas souvent l'occasion de le faire mais ça m'est déjà arrivé et ça ne me dérange absolument pas.
Que pense ton entourage du tricot ? 
Globalement c'est du positif, beaucoup sont admiratifs. Ceci, souvent ça faire rire mon père et ça exaspère mon frère qui préférerait que je joue aux jeux vidéos !
Aiguilles droites ou circulaires ? 
Aiguilles circulaires, c'est plus confortable et c'est plus facile à ranger. Mais je n'abandonne pas les aiguilles droites pour autant, que j'utilise en général pour de petits objets tricotés.
Circulaires ou quatre aiguilles ? 
Circulaires aussi. J'ai essayé les quatre aiguilles, je ne trouve pas ça inintéressant, mais tricotant assez près de mon visage, j'avais l'impression que j'allais me crever un œil toutes les deux minutes !
Magic loop ou aiguilles 23 cm ? 
Par défaut magic loop parce que je n'ai jamais testé les 23 cm. Le magic loop ne me dérange pas, je le trouve pratique, mais qui sait un jour je testerai peut être les mini aiguilles.
Quelle est ta taille d’aiguilles préférée ? 
Je n'en ai pas.
Quelle est ta marque d’aiguilles préférée ? 
Hiya Hiya. J'ai acheté mon premier kit dans cette marque et j'en suis pleinement satisfaite, car j'apprécie quand c'est bien pointu. Mais je vais tester dans pas longtemps des aiguilles Knit pro zing grâce à Magali (latelierduventdesplaintes sur IG) !
Quelle est ta matière préférée ? 
Pour les aiguilles, le métal parce que j'aime quand ça glisse tout seul. Pour la laine, je n'ai pas eu l'occasion de tester beaucoup de matière différente, donc pour l'instant, c'est le mérinos et soie.
Laine single ou retordue ? 
Retordue ! Trop de mauvais souvenirs avec le single qui se casse sans arrêt...
Quel avis sur l’acrylique ? 
La question qui fâche ahah ! Le seul point noir de l'acrylique, de d'autres fibres synthétiques, c'est que ce soit issu de l'industrie pétrochimique. Pour l'environnement c'est bof. Mais après, faut dire ce qui est : c'est pratique, surtout quand tu veux pas dépenser trop de sous. Si je dois en acheter, je fais maintenant très attention, prendre de l'acrylique doux, qui est agréable à tricoter (parce que je déteste quand ça accroche les aiguilles).
Quelle est ta marque de laine «industrielle » préférée ? 
J'ai souvent eu affaire à Katia et y'a des qualités très sympas dans cette marque, donc je dirais ça, mais là encore je n'ai pas testé grand chose.
Quelle est ta marque de laine teinte à la main préférée ? 
Même problème, je n'ai pas testé beaucoup de marque. J'ai beaucoup aimé tricoter LaFéeFil, et j'ai hâte de tester la Candy Wool !
Quels sont tes revendeurs préférés (en ligne et boutique physique) ? 
En ligne, Laine&tricot : j'aime beaucoup le choix qu'ils offrent et je n'ai jamais eu de problème en achetant sur leur site. En boutique physique, comme ne pas choisir la Lainerie à Bordeaux ! J'adore ce magasin.
Quelles laines as-tu envie de découvrir ? 
De Rerum Natura et Lily Neige. Mais faut trouver le projet adéquate.
Quelle est la taille de ton stash ? 
Trois cartons de laine pour le tricot (c'est déjà trop !), plus un carton de coton, mais ça c'est surtout pour le crochet.
Comment choisis-tu ta laine ? 
Ça dépend, soit c'est la laine qui me fait envie et j'essaye de trouver un projet, soit c'est l'inverse.
Un no-buy est-il envisageable ? 
Oui et non. Disons que j'essaye d'acheter le moins possible pour diminuer mon stock.
Tu tricotes lâche ou serré ? 
Serré.
Échantillon : bonne ou mauvaise élève ? 
Mauvaise dans le sens où je n'en fais pas pour chaque projet. Mais ça me parait indispensable pour les pulls et gilets, moins pour les châles et autres accessoires (même si j'ai déjà eu des surprises).
Pour ou contre le blocage ? 
Ni pour ni contre. Mais si on peut éviter de tirer le tricot à quatre épingles, je préfère (mais pour les châles, je suis obligée sinon ils sont trop petits !).
Quel est l’ouvrage dont tu es la plus fière ? 
Je pense que c'est le South Bay Shawlette que j'ai fait pour ma tante (même si c'est du crochet !). Je pense qu'à partir du moment où on fait quelque chose de beau, qu'on réussit techniquement, on est fière.
Quel est ton pire boulet ? 
Mes chaussettes en jacquard avec des poissons. No comment.
As-tu déjà patronné ? 
Non, mais ça ne m'étonnerait pas que l'idée me vienne un jour.
Quel est ton dernier coup de cœur pour un patron ? 
Cantrip Beanie and Mitts de Mélanie Berg.
Teinture ? Filage ? Tissage ? 
Comme beaucoup de personnes, la teinture m'intéresse beaucoup, notamment la teinture végétale, et il faut vraiment un jour que je me prenne le temps de tester. Le filage ne m'attire absolument pas (et heureusement, j'ai déjà suffisamment de choses qui me tentent !). Et le tissage, j'ai un petit métier à tisser si l'envie me prend.
Tes chaussettes idéales, elles sont tricotées comment ? 
On commence par les orteils par un Turkish cast on, 68 mailles pour être à l'aise, un petit motif pour rythmer le tricot, afterthought heel / talon en rangs raccourcis, chaussettes pas trop hautes, juste de quoi recouvrir la cheville, et côte 2/2.
Je tricote pour moi ou pour les autres ? 
Les deux. L'avantage quand on tricote pour les autres, c'est qu'on peut tester de nouvelles choses sans encombrer ses placards ! C'est surtout le processus créatif qui me plait, plus que l'objet fini.
Une anecdote tricotesque ?
Quand je tricotais l'écharpe violette pour mon ami qui partait au Canada, je commençais à peine le tricot, donc je n'allais pas vite. J'étais en vacances chez ma grand-mère et à plusieurs reprises, elle m'a demandé si je ne voulais pas qu'elle m'avance pour que l'écharpe soit finie plus vite. Je lui disais que non, je devais la réaliser de A à Z. Une après-midi, je suis allée chez ma cousine, et en rentrant, je me pose sur le canapé et prends mon tricot. Tiens, il me parait plus grand... Dis moi mamie, t'aurais pas tricoter sur mon écharpe en mon absence ? S'en suit un sourire malicieux de sa part : elle n'a pas pu s'en empêcher ! Ça m'avait fait beaucoup rire. 
Quelles sont tes autres activités créatives ?
Broderie, crochet, dessin, pixel art, tissage, pyrogravure (bon ça faut vraiment que je m'y mettes), couture, DIY en tout genre... C'est déjà pas mal non ?