jeudi 17 décembre 2015

Podcast créatif # 8

Et voici le huitième et très long épisode n°8 de mon podcast créatif ! 
Beaucoup de petits projets, surtout des cadeaux de Noël.




Bonnet Astérios 
- Modèle de Mélina Letipanda : ici
- Laine : Cascade Yarn 220 Heather Bleu Denim

Chaussettes de la Schtroumpfette
- Modèle d'Elise Dupont : ici
- Laine : Rico Design superba premium

Chaussons Himalaya :
- Modèle DROPS : ici
- Laine : Katia Planet coloris noir et violet/rose

Kirby au crochet
- Modèle : ici

Trèfles à quatre feuilles au crochet
- Modèle : ici

Dessous de verre au crochet
- Modèle : ici

Châle Traveling Woman
- Modèle de Liz Abinante : patron sur Ravelry et patron que j'utilise
- Laine : Malabrigo Rios coloris Teal Feather

mercredi 16 décembre 2015

Drawing Jerome Valeska

Hier soir, je suis sortie de ma zone de confort niveau dessin... 
Habituée à faire des dessins avec des lignes franches, des pleins et des vides, je me suis aventurée à une technique un peu plus subtile, qui demandait parfois de petits dégradés de gris et un dessin moins franc.


Mon objet : Jerome Valeska, super vilain de la série Gotham qui a fait beaucoup parlé de lui lors de son unique apparition dans la saison 1 - épisode 16... Il va sans dire que j'adore ce personnage et qu'il fallait donc que j'essaye de reproduire son portrait. J'ai retouché une photo de lui pour qu'elle se rapproche le plus de ce que je fais d'habitude - parce que faut pas déconner, sans ça, ça aurait été la cata ! - pour ensuite la dessiner.



Le résultat n'est pas parfait, mais je suis contente de moi quand même ! Le visage aurait dû être un peu plus allongé, la tête légèrement penchée vers la gauche (mais ça, qu'importe le dessin, j'ai du mal) et ne parlons pas de la chemise qui n'est pas tip top. Cela faisait longtemps que je n'avais pas tenté un dessin de ce type et croyez moi, la dernière fois, c'était vraiment nul ! Je ne pense pas recommencer de si tôt, c'est juste que ce personnage n'a pas encore fait l'objet de beaucoup de dessins que j'aurais pu copier, donc y'a fallu que j'inaugure ! Sur ce, si vous n'avez pas encore vu Gotham, foncez :)


" You're all prisoners. What you call sanity, it's just a prison in your minds that stops you from seeing that you're just tiny little cogs in a giant absurd machine. Wake up ! Why be a cog ? Be free like us. Just remember, smile. "

Jerome Valeska, Gotham, S2 Ep 2

MICI la sirène - Lalylala

Pour le Noël de Sarah, la nièce de mon chéri, j'ai voulu lui faire une poupée au crochet. Admirant les doudous de Lalylala depuis quelque temps, c'était le moment idéal pour tester un de ses modèles : mon choix se porta sur MICI la sirène !

Laine utilisée : Rico Design Superba premium superwash
Crochet : 2 mm

Les couleurs vous rappelleront peut-être quelqu'un... Ce sont les mêmes que celles d'Ariel, notre sirène Disney préférée ! Sauf que là, on n'a pas affaire à une sirène, mais à un triton ! Et oui, les cheveux courts, l'absence de coquillages / soutif vous indiquent bien que c'est un garçon !


Je dois avouer que j'ai traîné des pieds pour la faire... En fait, ce fut la queue le problème. Première fois que je crochetais en 2 mm, il a fallu en plus que je sois hyper concentrée pour ne pas me perdre dans les augmentations etc. (ce qui ne m'a pas empêché de faire des erreurs). Et puis j'ai un peu galéré avec la ceinture pour bien la fixer à la queue lorsque j'ai commencé le corps. Après tout a été simple, mais ma mauvaise impression du début m'a poursuivi... C'était tout petit avec le 2 mm, je n'aimais pas ça. J'ai commencé un bras alors que je n'avais même pas fini la tête, parce que j'avais laissé chez mes parents les yeux de sécurité. Au final, je ne les ai pas retrouvé et c'est pourquoi j'ai brodé les yeux ainsi  : et quelle superbe idée ! J'avais l'impression que mon triton me souriait en permanence, ce qui me mis de bonne humeur et du coup, j'étais heureuse de lui coudre ses bouclettes une par une ! Enfin la touche finale, la petite encre brodée sur le bras : ça fait tout le charme de la poupée ! 

Je suis très contente du résultat et j'espère que mon triton plaira à Sarah ! Je suis également contente d'avoir opté pour un triton et non une sirène, parce que ce n'est pas si commun que cela. En tout cas, je le referai avec plaisir et je testerai d'autres modèles de Lalylala. Mais attention ! Pas en 2 mm, au moins 3,5 ou 4 mm ! 

vendredi 11 décembre 2015

Bonnet Astérios

Quand la première vague de froid s'est abattue pour quelques jours sur Bordeaux (oui ça s'est réchauffé après), mon chéri est venu me rappeler que je lui avais promis un bonnet et que par ce temps, il serait temps que je le tricote ! Il faut dire que l'année dernière, j'avais complètement improvisé et lui avait fait un bonnet bien trop grand... Il fallait donc cette année que je fasse mieux ! Seule condition : pas de torsades. J'avais déjà essayé de trouver un modèle gratuit sympa, mais je m'étais résolue à devoir en faire un ultra simple... Quand Monsieur est revenu vers moi pour son bonnet, j'ai alors pensé à l'ensemble Astérios de Mélina Letipanda : le modèle du bonnet lui a plu, il n'en fallait pas plus pour que je décide de l'acheter ! J'ai également opté pour l'achat d'un écheveau de Cascade Yarn 220 Heather, qui était la laine recommandée, et il la choisit en bleu denim. 

Le bonnet fut réalisé en un week end, mais pas du premier coup. J'avais mesuré, le bonhomme fait un 59 de tour de tête, avant dernière taille proposée par le patron. Je monte mes mailles - apprenant ainsi la technique du montage souple des mailles - et au bout de trois rangs, j'ai dû défaire, suivant le diagramme enfant et non adulte... Je recommence et au bout de six rangs, je me questionne : ça à l'air petit non ? Je me décide à l'essayer, faisant un 58 de tour de tête. Ça ne passe pas, donc pour lui non plus... Il a fallu que je détende un max la laine et encore, c'était super serré. Je redéfait donc mon ouvrage et monte la taille au-dessus, pour un 60-63 de tour de tête. Le reste se passe sans encombre, je termine le bonnet et lui fait un pompon beige avec un reste de laine Katia je ne sais plus quoi. Il est beau, je suis contente !


Mais comme je le craignais, le bonnet n'était pas assez profond, à peine lui arrivait-il  au milieu du front. Grosse tête le blondinet ! Le pire est que lorsque je suis arrivée à la fin de la bordure, j'ai hésité à rajouter quelques rangs pour qu'il soit plus profond : mais le bonnet étant slouch, je me suis dis qu'en suivant le modèle tel quel, il serait juste pas slouch. Toujours suivre sa première intuition... Déçue, j'ai décidé de le recommencer avec ce qu'il me restait de laine. La bordure passa de 4,5 cm à 8 cm, l'autre bonnet fut détricoté pour finir le second et mon chéri put enfin avoir ses oreilles et son front au chaud ! 


En ce qui concerne le modèle en lui-même, je le trouve vraiment très sympa. Il est simple, mais pas trop, que ce soit dans la technique ou esthétiquement. Personnellement, je trouve que c'est un modèle qui est assez masculin, même si je pense qu'on puisse le définir comme unisexe. La laine est également très agréable à tricoter. La seule chose que je reproche c'est ce problème de taille... J'ai pris la même laine pour ne pas me prendre la tête, et je ne sais pas pourquoi j'obtenais des choses plus petites que prévues. Est-ce que je tricote trop serré ? Je sais pas, je n'arrive pas trop à discerner la cause du problème. J'ai aussi dû magouiller à deux reprises dans les diminutions, n'obtenant pas le bon nombre de mailles envers, mais ça ne compte pas parce que c'était très simple à rattraper, donc en aucun cas dommageable. En tout cas, c'est un modèle que j'apprécie beaucoup et que je recommencerais volontiers !

[peut être une photo du bonnet sur mon chéri à venir]

mercredi 2 décembre 2015

Test coloration végétale Logona

Quand on a les cheveux lisses, on les veut bouclés, et quand on a les cheveux foncés, on les veut claires... Il y a 13 mois, je me suis décolorée les cheveux pour ensuite faire une coloration noisette. La couleur était magnifique, je dis pas. Mais j'avais du mal à m'y faire et quand les racines ont pointé le bout de leur nez, ça faisait très moche. Pis faire une décoloration tous les deux mois, à part transformer ma chevelure en botte de paille et mettre mon porte-monnaie au régime, ça ne valait pas le coup de recommencer... Du coup, un mois après, je refaisais une couleur proche de ma couleur naturelle et décidais d'arrêter les couleurs - en fait, ils sont pas si mal au naturel

Un an après, la couleur a bien dégorgé et je me suis retrouvée avec une jolie bichromie capillaire. Enfin je dis jolie, je ne l'ai jamais aimé. Comme je veux de nouveau des cheveux très longs, il est hors de question de couper la partie décolorée d'un coup. Et bien que mes cheveux poussent plus vite qu'avant depuis un an - environ 15 cm depuis novembre 2014 - ce n'est évidemment pas assez rapide pour couper tout en gardant une bonne longueur. Mais je ne voulais pas non plus faire une coloration par oxydation parce que ça abîme énormément les cheveux. J'avais entendu parlé des colorations végétales : et pourquoi pas ? J'ai choisi la coloration végétale Logona, couleur ébène.

Il y a une différence essentielle entre une coloration par oxydation et une coloration végétale : si la première remplace la couleur de votre cheveu par une autre, la seconde ne fait qu'englober le cheveu d'une autre couleur et du coup, le résultat final dépend de votre couleur de base. Je ne pouvais donc pas obtenir une couleur uniforme. Cette coloration m'a donc permis d'atténuer le contraste entre les deux couleurs de ma chevelure et ma foi, j'en suis très contente ! Et puis en intérieur, on ne voit pas la différence, ça se verra probablement plus à la lumière du jour. 

Avantages :
  • Cette couleur respecte mes cheveux et ne les agresse pas : quand je faisais des colorations par oxydation, mon cuir chevelu me démangeait, ce qui n'est absolument pas le cas ici. Et mes cheveux ne ressemblent pas à de la paille après traitement ! Au contraire, ils ont du volume et sont bien galbés (mais toujours aussi indomptables quand ils sont fraîchement propres...).
  • La seule chose que je rejette dans l'eau de rinçage, c'est de la poudre de plantes, ce qui est écologiquement bien mieux que le rejet de produits chimiques. 
Inconvénients : 
  • C'est pas simple à rincer... J'ai rincé mes cheveux deux fois et j'ai encore des restes. La preuve est que lorsque je me coiffe et que je passe la main dans mes cheveux plusieurs fois, celle-ci se teint légèrement en bleu... Du coup, je vais devoir dormir avec mon super bonnet pour ne pas salir mes taies d'oreiller.

Je serais peut-être amenée à en refaire pour accompagner la coupe progressive de mes cheveux décolorés. Après, quand je n'aurais plus que du cheveu naturel, il n'y aura aucun intérêt à recommencer car comme vous le constatez sur les photos, il n'y a pas de différence entre avant et après la coloration couleur ébène. Par contre, je n'utiliserais pas tout le contenu du sachet, mais seulement la moitié : il me restait suffisamment de mélange pour colorer une deuxième tête ! Et je ferais une préparation moins pâteuse pour permettre une meilleure répartition du mélange. Ah... Ça fait du bien de retrouver une couleur de cheveux que l'on aime :)

Et vous, avez vous déjà testé une coloration végétale ?

lundi 30 novembre 2015

Calendrier de l'avent 2015


Demain, nous serons le 1er décembre et mon chéri ouvrira donc le 1er cadeau de son calendrier :)

Déjà l'année dernière, j'avais voulu faire un calendrier de l'avent personnalisé, mais je m'y étais pris trop tard... Cette année j'ai donc été un peu plus prévoyante ! Je ne me suis pas imposée trop de contraintes : pas de calendrier à part entière à remplir, ce qui m'a permis de prendre des cadeaux de tailles diverses (et c'était déjà suffisamment difficile comme ça !). J'ai rangé le tout dans un boite - et y'aurait pas fallu un cadeau de plus, ça ne serait pas rentré... C'est un projet très rigolo à faire, parce qu'il faut vraiment se creuser les méninges pour proposer des cadeaux de toutes sortes qui puissent plaire ! Il fallait, pour moi, que ce soit à la fois ludique, utile, touchant, gourmand... Bien évidemment, je recommencerai l'année prochaine, probablement sous une autre forme, un autre concept ! Là c'est vraiment basique, trouver 24 cadeaux et les emballer, point !

Voici le butin :

  • Une guirlande et un bonnet de Noël
  • Des Ferreros (répartis en 8 fois)
  • Des décos Scooby-Doo et une Mystery Machine à faire soi même
  • Des bons
  • Des chaussettes (parce qu'il en avait besoin)
  • Un livre de recette en forme d'emmental
  • Un tube pour faire des bulles
  • Un Playmobile pêcheur
  • Un dessin en points à relier
  • Une lotion capillaire
  • Un alien en origami
  • Un coeur au crochet
  • Un badge au point de croix Roger Federer
  • Des photos de nous deux (c'est le morceau de carton avec le Pusheen dessus)
  • Des cartes à gratter


Et vous, faites-vous des calendriers personnalisés ?

mardi 24 novembre 2015

Du Bio dans ma salle de bain

Aujourd'hui, je vous propose un article différent de ceux que je vous propose d'habitude, mais que j'avais très envie d'écrire. En effet, depuis plus d'un an et demi, j'ai opéré un changement en ce qui concerne mes achats de produits cosmétiques et hygiéniques : je n'achète plus que du bio / du naturel. 

Tout a commencé avec un documentaire, "Gel douche, peaux sensibles s'abstenir", dont je vous conseille le visionnage. Je me suis presque rendue aussitôt après dans une biocoop acheter du vrai savon de Marseille tant ça m'a traumatisé... Après quoi, j'ai commencé à vouloir m'informer sur le sujet et je suis tombée sur l'excellent blog Les Cheveux de Mini, qui m'a appris beaucoup de choses en matière de soins capillaires bio et naturelles et autres produits cosmétiques. Au fur et à mesure de mes recherches, j'ai pu constater à quel point tous les produits conventionnels que je pouvais acheter étaient bourrés de produits chimiques, certains étant particulièrement irritants et agressifs. Alors certes, je n'avais jamais eu de problèmes cutanés ou quoi que ce soit, mais c'est quelque chose qui est cumulatif, sur le long terme, on ne voit pas les conséquences d'un usage fréquent de ce type de produits dans l'immédiat, mais plusieurs années après - comme cette dame dans le reportage qui du jour au lendemain devient allergique au methylisothiazolinone, présent dans beaucoup de cosmétiques et très allergisant. Donc, j'ai préféré suivre le dicton " mieux vaut prévenir que guérir " et j'ai commencé à changer mes habitudes de consommation. 

L'article qui suit n'a pas pour but de vous convertir, mais plutôt pourquoi pas de vous amener à vous questionner à travers mon expérience de ce type de produits. Ce changement est pour moi très positif : beaucoup de désagréments que je pouvais avoir auparavant ont disparu, et c'est aussi un moyen de faire un geste pour la planète en rejetant moins de déchets, que se soit dans ma poubelle ou dans les eaux usagées. J'espère que cette article vous intéressera :) - des compléments d'informations sont en lien, y'a juste à cliquer sur les mots verts ! 


Sous la douche : corps et cheveux
  • Comme je l'ai dit plus haut, le documentaire sur les gels douches m'a beaucoup marqué. Du coup, exit les gels douches conventionnels, je suis passée au savon de Marseille. J'aime bien me doucher au savon, ça a une texture plutôt crémeuse que je trouve très agréable et ça à l'avantage de se rincer très vite, idéal pour les douche express' ! Actuellement, je suis repassée à un gel douche, mais bio cette fois, en bidon de 1 litre. Savon et gel douche en format 1L, ça a l'avantage de durer longtemps : pas besoin d'en racheter toutes les 5 min, et ça fait moins de déchets niveau emballage. De ce changement, je constate simplement que ma peau est moins sèche - du coup, même plus besoin de lait pour le corps ! 
  • En ce qui concerne mes cheveux, le changement a tout simplement été radical : ils étaient secs, s'emmêlaient très facilement, graissaient vite, ne poussaient pas des masses, étaient très abîmés aux pointes avec parfois des problèmes de pellicules. Depuis que je suis passée aux soins bio et naturelles, c'est tout le contraire : ils sont doux, brillants, ils poussent plus vite, je n'ai plus de nœuds ni de pellicules et comme ils graissent moins vite, je peux espacer mes shampoings de six jours. J'ai également acheter une brosse en poils de sanglier qui respecte beaucoup plus mon cuir chevelu. Passons maintenant aux produits que j'utilise actuellement. Tout d'abord, le shampoing des familles de Douce Nature : c'est vraiment avec ce shampoing que mes cheveux ont fini de graisser dès le lendemain ! En bidon d'1L là encore, ça fait des économies ! J'aimerais ceci dit tester le shampoing family brillance de Santé Naturkosmetik, car je suis très fan de leur après-shampoing au bouleau bio ! En plus de sentir très bon, pas besoin de beaucoup de produit pour que les cheveux soient parfaitement démêlés (ceci dit, même quand je ne l'utilise pas, pas de sac de nœuds !). Enfin, quand j'y pense, j'utilise une eau vinaigrée en dernière eau de rinçage, ce qui rend les cheveux encore plus brillant ! Quand aux soins annexes, il m'arrive de faire des masques au lait de coco, pas cher et super efficace. 
Si le sujet vous intéresse, surtout pour les cheveux, je ne peux que vous recommander le blog des Cheveux de Mini - dont voici le sommaire - que je trouve très pédagogique - à votre guise d'aller par la suite surfer sur d'autres blogs de ce genre :) Et si vous décidez de franchir le pas, pourquoi ne pas commencer par son article " Débuter dans le naturel. Pas à pas ". 

Devant le miroir
  • Commençons par le plus court : le dentifrice. Je n'ai jamais eu trop de soucis avec les conventionnels, sauf un. Pour vous expliquer, j'ai quelques dents qui peuvent parfois être très sensibles et me provoquer une douleur très aiguë, généralement quand je mange un truc trop sucré. Bah il m'est arrivé le même genre de douleur avec le dit dentifrice. J'ai commencé avec la pâte dentifrice saline de Weleda et j'utilise actuellement le basis sensitiv de Lavera qui a un bon petit goût mentholé. 
  • Pour le maquillage aussi ça va aller vite, car je me maquille très peu : non seulement je n'en mets pas beaucoup - eyeliner et mascara - mais en plus je me maquille peut-être une à deux fois dans la semaine. Donc, je n'ai pas grand chose à dire niveau produits de maquillage, à part que les miens sont de la marque Lavera et de la marque Benecos. En revanche, Pin up Bio devrait pouvoir répondre à vos questions - clique ici pour voir ses articles sur le maquillage. Mais j'aimerais quand même vous parler d'un truc génial, le gant démaquillant bio ! Le principe est simple : vous humidifiez bien le gant, vous vous démaquillez dedans et quand c'est fini, vous passez du savon d'alep sur les parties sales, vous frottez, rincez, et le voilà redevenu tout blanc ! Si si ça marche, je peux vous l'assurer, il redevient tout blanc. L'avantage de ce gant est d'une part qu'il démaquille complètement, pas de résidus comme avec un produit démaquillant classique et un coton, et d'autre part qu'il est idéal pour les personnes qui se maquillent peu comme moi - ma bouteille de lait démaquillante que j'avais avant était ouverte depuis presque un an et demi et j'étais à peine à la moitié, bonjour le gaspillage. Et puis de temps en temps, vous passez le gant en machine, il durera ainsi des années - j'ai une tante qui peut en témoigner ! 
  • Enfin, les soins du visage. Pour le laver, j'utilise désormais un simple savon avec un gant de toilette, au lieu d'une eau micellaire qui me laissait la désagréable sensation d'avoir du produit sur ma peau au lieu d'une peau toute propre. Banal me diriez vous, mais j'avais oublié à quel point c'était agréable de se masser le visage avec son petit gant de toilette :). En ce qui concerne les crèmes hydratantes que l'on peut se mettre au petit matin ou avant d'aller se coucher, je n'en ai jamais trop utilisé : trop fainéante je pense pour y penser tous les jours peut-être. Seulement voilà, mon nez et mes pommettes présentent des "jolies" rougeurs. Cela est dû à des années de mauvais traitement, un tic, je me frottais sans arrêt à cet endroit : du coup, rongeurs et peau très sèche. J'ai essayé beaucoup de choses pour atténuer tout cela, mais rien n'y fait, c'est toujours aussi sec, peut -que cela s'arrangera le temps. Ceci dit, y'a des produits qui m'ont permis d'atténuer les rougeurs, qui sont moins étendues qu'auparavant. Non non, ce n'est pas la crème qui coûte un bras qui est à l'origine de ce progrès, mais le gel d'aloé vera et l'huile de noisette. Le gel d'aloé vera, c'est ce que j'utilisais au départ, quand j'ai commencé à tester les produits naturelles : ça a fait son effet, mais j'ai arrêté car j'avais l'impression d'avoir une pellicule sur la peau, c'est pas ce que je préférais. L'huile de noisette, c'est venu juste après. Quand je me fais un gommage (avec du miel et du sucre, tout simplement), je m'applique par la suite de l'huile et aimant beaucoup ce type de soin, j'ai cherché une huile que je pouvais mettre en guise de crème de jour. Je suis tombée sur un article qui me proposait donc l'huile de noisette, qui en plus de rendre ma peau un peu moins sèche, me protège des petits boutons d'acné qui pourraient se taper l'incruste ! 
La mauvaise semaine du mois
  • Ça va être probablement le paragraphe le moins glamour de l'article. Pour faire simple, j'utilisais auparavant des tampons d'une marque très célèbre, et pis je suis un jour tombée sur l'article de Pin up Bio " Faut-il porter des protections hygiéniques " qui m'a grandement intéressé et qui m'a amené à me questionner. Il est vrai que c'est un peu paradoxal de mettre en contact avec nos muqueuses un machin imprégné de produits chimiques dont on ne sait rien - il y a peu, une pétition sur internet circulait pour que Tampax affiche la composition de ses tampons sur les paquets, pétition née après qu'une mannequin américaine est perdue sa jambe à cause d'un tampon. Du coup, quelle solution, passer aux tampons bio ? C'est la solution que je pense retenir, mais seulement si je veux aller à la piscine durant la semaine fatidique. Car il y a aussi la question des déchets et c'est une chiffre somme toute colossal. Du coup plusieurs solutions : la coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables et le flux instinctif. La coupe, sincèrement, non, pas très envie de mettre ce gros machin. Le flux instinctif, c'est bien tentant, mais comme je vous l'ai dit plus haut, je suis une grosse feignasse, donc un peu la flemme d'essayer - mais j'admire tellement les femmes qui y arrivent, parce que c'est vrai qu'il n'y a rien de plus naturel que cette solution. Du coup, j'ai passé commande de serviettes lavables. Pour avoir déjà porter dans ma vie des serviettes hygiéniques classiques, je peux vous dire que c'est le jour et la nuit : les classiques, faut dire ce qui est, ça colle et ça pue, tandis que les lavables, en coton bio, et bah ça absorbe bien mieux, ça ne colle pas du tout et ça ne pue pas - oui oui, une serviette lavable usagée que vous avez dans votre sac n'empeignera en aucun cas le dit sac d'une odeur fort désagréable ! J'en possède trois grandes et trois petites, ce qui me suffit amplement : étant donné qu'on doit de toute façon les prélaver pour enlever le sang avant de les passez en machine, je lave à la main celles que j'ai utilisé dans la journée pour pouvoir les réutiliser les jours suivants et je les passe en machine quand je n'ai plus mes règles. Alors oui, prélaver ou laver à la main ses serviettes, c'est un petit inconvénient et pour certains, ce serait un retour en arrière niveau confort, un peu comme du temps de nos grand-mères. Ce que j'aime dans cette solution, c'est finalement que je suis sortie du cercle vicieux du commerce des produits hygiéniques : mes règles, c'est naturel, et je suis plus obligée de dépenser une certaine somme tous les mois pour ne pas tâcher mon pantalon. C'est économique, écologique et meilleur pour ma santé - car oui, depuis que je les utilise, plus aucune démangeaison ! Pour tout ça, je veux bien faire ma petite lessive tous les soirs.
Si vous avez lu tout ce qui précède, je vous félicite pour votre courage ! C'est vrai que c'est un article vraiment très long, mais c'est un sujet qui me tenait à cœur, car je trouve ça dingue que des produits qu'on utilise quotidiennement soient parfois si mauvais. La faute ne revient pas totalement aux industriels : après tout, qui veut un gel douche qui mousse beaucoup et qui sent la tartelette à la fraise ? Nous. Acheter ou non des produits bio / naturelles n'est pas tant une question d'efficacité - j'ai déjà testé un shampoing bio qui s'est révélé être une véritable catastrophe pour moi - mais plutôt une question d'écologie et de santé. On vit dans une sorte de soupe chimique car on trouve des produits chimiques partout : et si on cherchait à en réduire la concentration, pour notre santé et celle de nos proches et pour la planète ? Économiquement, sincèrement, ce n'est pas plus cher. Il y a des produits qui sont plus chers, comme pour les produits conventionnels, mais y'en a aussi de très abordables - et ça dépend aussi du magasin où vous les achetez. Il faut simplement se renseigner :).

J'espère que cet article vous aura plu, qu'il vous aura intéressé et surtout qu'il aura suscité votre curiosité sur le sujet :). En tout cas en ce qui me concerne, je vais continuer dans cette voie car elle me réussit bien ! N'hésitez pas à poser des questions en commentaires, j'essayerais d'y répondre le mieux possible :). 

mercredi 11 novembre 2015

Podcast créatif # 7


Septième épisode de mon podcast créatif, et pleins de choses à vous dire, comme d'habitude ! 
Bon visionnage :)


Projets terminés :
- "La Clef" de Nimuë
- Châle Jay Bird de Drops (laine : Drops Delight)

Projets en cours :
- Les Chaussettes de la Schtroumpfette (laine : Superba prenium de Rico Design)
- Mici la sirène, doudou Lalylala (laine : Superba prenium de Rico Design)
- Sly Cooper au point de croix (modèle perso)

Projets futurs :
- Des petites décorations de Noël


Petit dessin de la veille... Joker, again !

samedi 7 novembre 2015

Châle Jay Bird

Mon premier châle est tombé de mes aiguilles : il s'agit d'un modèle gratuit Drops nommé Jay Bird, que j'ai offert à ma chère maman pour son anniversaire :)

Taille : 137 x 60 cm
Laine utilisée : Drops Delight (mauve-rose) x6

Ce châle est en soit un paradoxe : je le trouve très joli, mais je n'aime ni le modèle, ni la laine que j'ai employé ! D'une part, le modèle ne suit aucune "règle" précise. Ce châle est constitué de huit séries de rang raccourcis : le modèle indique comment faire les deux premières, vous dit de continuer ainsi jusqu'à faire huit séries et qu'à la fin de l'ouvrage, vous devez arriver à environ 206 mailles. J'en ai déduit le principe suivant : la première série comportant 10 augmentations et la seconde 12, je me suis dis que la troisième en comporterait 14, la quatrième 16 etc. Couplons à cela que pour chaque série, on doit faire autant de rangs qu'il y a de mailles au départ. Ces deux "règles" ne fonctionnent cependant pas ensemble... Pour les dernières séries, si je faisais autant de rangs qu'il y avait de mailles au début de la série, je me retrouvais à faire "trop" d'augmentations. Bref, j'ai suivi ces deux principes (qui ne sont pas clairement énoncés je précise) mais il m'a fallut faire du bricolage. En même temps, quand on vous dit que vous devez arriver environ à 206 mailles à la fin (dans mon cas 196), faut se douter qu'au final, vous allez faire le châle un peu à votre sauce. 

Et la laine, on en parle ? Parce que ce projet à quand même mal commencé : lors du montage des mailles, j'ai cassé trois fois le fil. Du coup, je ne lui ai pas trop fait confiance tout au long de l'ouvrage et j'avais vraiment peur qu'en plein milieu il ne me refasse faux bon. C'est également une horreur à détricoter si vous faites une erreur. Cela est peut-être dû au fait que c'est une laine mèche et donc que la maille que l'on détricote a potentiellement plus de chance de s'accrocher à la maille d'en dessous. Pour la bordure, je n'ai pas suivi le modèle et j'ai réalisé une simple bordure de mailles serrées (deux dans chaque maille pour garder de la souplesse). 

Malgré tout, je trouve le résultat réussi et j'aime  bien le principe de rangs raccourcis avec une laine autorayante. En plus, il est bien chaud et remplit parfaitement son rôle, soit garder les épaules de ma maman au chaud lorsqu'elle bouquine :) 


PS : si vous envisagez de le faire, 300 g. de laine suffisent largement au lieu des 350 g. recommandés (oui, j'ai presque deux pelotes entières qui me restent les bras et dont je me serais bien passée !). 


vendredi 30 octobre 2015

La Clef de Nimuë #2


Après 146 heures de travail, 
la Clef de Nimuë est terminée ! 

Il est donc temps de faire un bilan ! Et je ne sais pas par quoi commencer, car il faut dire que depuis le premier article sur le sujet, il y a eu 100 h de travail de réalisé en plus. Comme je l'avais dit à cette occasion, ce qui me fascinait, c'était la chevelure et c'est pour ça que j'ai assez vite fait le visage, pour passer tout mon temps sur celle-ci. Etant donné que le modèle est grand et que je l'ai fait sur une toile de lin, il me fallait progresser petit à petit : un peu comme pour une fresque, je le faisais morceaux par morceaux et non couleur par couleur comme j'ai pu le voir sur d'autres blogs (j'aurais eu trop peur de me tromper !). Bon j'ai parfois fait de grosses pauses (une fois un mois et une fois 3 semaines) et je pense que c'est pas plus mal, comme ça je ne m'en suis pas lassée et j'ai toujours eu plaisir à la broder :)



A la fin par contre, ça devenait une obsession : lorsque j'ai commencé les perles, que j'ai brodé en tout dernier, je ne savais plus m'arrêter et c'est dommage, parce que du coup j'ai pas pris le temps d'apprécier... Mais quelle émotion quand je l'ai terminé ! Bon, je suis pas toujours fan des couleurs des carnations, beaucoup trop oranges à mon goût, mais au final, ça passe et ça ne me dérange pas plus que ça. Elle est magnifique et depuis le temps que j'en rêvais, je suis tellement heureuse de la voir enfin brodée ! Bon, il est vrai qu'elle a perdu un peu de sa magie car elle existe maintenant, il n'y a plus toute cette excitation, mais cela n'empêche que je suis fière d'avoir eu autant de patience pour obtenir un si joli tableau ! 

Bon alors autant vous dire que je ne recommence pas un travail de cette ampleur de si tôt ! Je vais maintenant me consacrer à de petits projets, et croyez moi, j'en ai pleins la tête ! 

Panier en Hoooked Zpagetti

La Hoooked Zpagetti, c'est une grosse pelote de tissu recyclé de DMC et quand on la crochète, on fait de super paniers ! 

On trouve beaucoup de photos sur Pinterest qui présentent des paniers très colorés réalisés au crochet. Et quand on passe à Cultura, on trouve ces grosses pelotes DMC. Pis y'a cette couleur vert sapin magnifique qui vous fait de l’œil. La première fois, j'ai résisté. Pas la seconde. Du coup, j'ai acheté un crochet 12 mm et à peine rentré chez moi, je me suis mis à surfer sur quelques blogs pour trouver rapidement un modèle, ou du moins une ligne directrice, afin de me faire un beau panier à tricot ! 

J'adore mon panier ! Il est plutôt grand, ce qui permet de mettre un tricot relativement important dedans. Avec le peu qu'il me restait de ma pelote, j'ai fait un mini panier, sans anse, et j'y ai mis la chaussette que je suis en train de tricoter - en même temps, peux pas mettre grand chose de plus. Le seul problème que j'ai rencontré, c'est le fond : il n'est pas plat, et autant pour le gros panier, il n'est pas trop bombé, autant pour le petit, ça le transforme limite en toupie ! Il faudra donc que je revois mon modèle pour la prochaine fois. En tout cas, toutes celles (oui parce que y'a que des filles qui ont réagi ainsi dans mon entourage) à qui j'ai montré le gros panier ont adoré, pratique si jamais je suis à court d'idées cadeaux

Bon, y'a une couleur caramel qui m'a fait de l’œil la dernière fois que je suis passée à Cultura, je sais pas si je résisterai lors de ma prochaine visite ! 

mercredi 21 octobre 2015

Podcast créatif # Spécial Halloween !


Halloween... Le moment idéal pour regarder Hocus Pocus ou encore les films de Tim Burton en dégustant quelques friandises ! Pour l'occasion, j'ai réalisé quelques objets déco que je vous présente dans cet épisode spécial de mon podcast créatif. Je n'ai pas pu faire tout ce que je voulais, mais bon, faut bien garder quelques idées pour l'année prochaine ! Bon visionnage :)

Perles Hama : 
- Jack Skellington (multitudes de modèles ne serait-ce que sur Google Images, mais pas le mien !)
- Bulbizarre version Halloween (modèle ici)

Crochet : 
- Chaudron (modèle ici)
- Chapeau de sorcière (je n'ai pas retrouvé le modèle)
- Citrouilles (modèles ici)

Baguette magique (tuto ici)

" A Happy Halloween " au point de croix (référence à venir)

jeudi 15 octobre 2015

Podcast créatif #5



Mini coussin avec hibou : article ici !
Laine : Katia Peru et Katia Canada

Panier vert sapin :
Crocheté en Hoooked Zpagetti, 12 mm

Broderie : La Clef (modèle Nimuë)
Perles Cousines & Cie

Châle Jay Bird (modèle gratuit Drops)
Laine : Drops Delight (mauve-rose), tricoté en 4 mm

Projet futur :
MICI la Sirène (patron acheté sur la boutique Etsy de Lalylala)
Laine : Superba premium superwash de Rico Design

samedi 3 octobre 2015

Snood d'Aurélie Tixier

Le snood d'Aurélie Tixier a enfin été remis entre les mains de sa propriétaire : il lui va bien vous ne trouvez pas ? :)

Que de bonnes choses à dire sur ce magnifique  modèle ! Il est vrai qu'au départ, j'appréhendais. Il m'avait l'air compliqué, alors que c'est tout le contraire ! Simplement 9 torsades à tricoter sur 65 cm

Je l'ai tricoté avec la laine Katia Peru en coloris beige, faite à 40 % de laine, 40 % d'acrylique et 20 % d'alpaga. Elle m'avait assuré que l'alpaga ne la dérangeait pas, donc j'étais rassurée, parce que moi l'alpaga, ça me dérange... Et c'est compliqué de penser qu'un truc qui vous gratte ne va pas gratter la personne à qui vous aller l'offrir ! 

Ce modèle m'aura permis de tester deux nouvelles techniques : le montage provisoire des mailles et le grafting. Pour cette dernière, pas de soucis, en revanche, le montage provisoire, j'ai eu un petit soucis... Mes mailles étaient croisées deux par deux. Je ne sais pas trop où je me suis trompée, mais du coup, j'essayerais probablement une autre technique la prochaine fois ! 



Le snood a été monté en 10 jours : il faut dire qu'avec des aiguilles 6 mm, ça va vite ! Et puis, il n'est pas ennuyant à tricoter : tous les quatre rangs, on se concentre un peu plus pour croiser les mailles et faire ainsi la torsade, et le reste du temps on tricote comme ça se présente. En ce qui concerne les mesures, il fait 54 cm de large pour un tour de cou de 65 cm. Du coup, il est beaucoup moins lâche que sur la photo du modèle : si vous souhaitez qu'il ressemble plus à la version du livre, il faudra tricoter plus que 65 cm !

Au moins, une chose est certaine, elle n'aura pas froid cet hiver. Il tient incroyable chaud - en même temps vous me direz, y'a de la masse ! Et puis, il n'est pas trop volumineux, un point non négligeable lorsque l'on doit sortir la grosse  doudoune les jours de grands froids. 

Une chose me semble certaine :  je crois bien que j'ai fait une heureuse :D

samedi 26 septembre 2015

M. Hibou s'invite sur un mini coussin

Parfois, on essaye de trouver un petit projet juste  pour éliminer de la laine que l'on a en stock : c'est ainsi qu'est né ce mini coussin orné d'un beau hibou aux yeux bleus...

Mini c'est le mot : il fait 16 x 23 cm. Idéal pour l'importer partout et donc pour faire la sieste partout ! Ou tout simplement pour décorer son canapé ! J'ai ainsi pu finir ma pelote Katia Peru coloris beige et une bonne partie de ma pelote Katia Canada coloris bleu clair, qui m'a servi à faire l'arrière du coussin et la bordure au crochet. En ce qui concerne le hibou, j'ai trouvé le diagramme ici

Sur ce, je vous laisse, 
j'ai d'autres idées de ce genre à trouver

vendredi 25 septembre 2015

Podcast créatif #4


Pas grand chose de nouveau pour cet épisode, mais beaucoup de vieux ! J'ai profité de la maigreur de ma production pour vous présenter d'anciennes broderies, histoire que vous les voyez au moins une fois. Bon visionnage :)

Snood : 
Aurélie Tixier, Pulls et accessoires au tricot, 15 modèles à tricoter, Hachette pratique, 2013
Laine Katia Peru, coloris beige

Broderies :
Béatrix Potter Editions Mango Pratique (2007) : le couple de lapinsPierre lapin ; les fraises
Disney kokeshis : la Fée Clochette
Création Point de Croix HS août/septembre 2014 : les oiseaux sur la tasse de thé
Création Point de Croix juillet/août 2013 : tableau couture des années 60

Pour la trousse Mario, la trousse Doctor Who, le hibou au point passé, le Diddl, j'ai réalisé moi même les modèles (pas bien compliqué ^^). Pour le gant avec le phoque et pour la grenouille, je ne me souviens plus de l'ouvrage dont ils sont issus. 


vendredi 11 septembre 2015

Petit ensemble pour l'hiver


L'hiver n'est pas encore là, mais je suis déjà bien équipée ! 

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'un bonnet couleur bordeaux. Et puis je suis tombée sur le bonnet Tiffany de Drops. J'ai tout de suite craqué sur ce bonnet qui a un petit côté rétro ! Je l'ai réalisé avec de la laine Rico Design Essentials Merino dk, très agréable à tricoter. Seul le montage m'a posé problème : il s'agit d'un grand rectangle, plié en deux, que l'on coud d'une certaine manière pour obtenir ce résultat - vive l'explication de ouf. Et c'est lorsque je suis passée à la couture pour l'avant du bonnet que j'ai commencé à détester ce bonnet. J'ai recommencé je ne sais combien de fois la couture avant d'obtenir un résultat semblable à celui du modèle. Mais maintenant, c'est bon, je l'aime de nouveau

Il me fallait ensuite une nouvelle écharpe ! Il y a deux ans, je me suis tricotée un snood dans un camaieu beige et gris que j'aime beaucoup. Seul problème : impossible de le mettre avec ma doudoune lors des journées les plus froides de l'hiver. Ma doudoune est assez imposante, le snood aussi, donc autant vous dire que les deux combinés, ce n'est pas très agréable. Un jour, je suis tombée sur la laine Rozetti Meteor à Eurodif, et je me suis dis qu'il fallait absolument que cette laine se trouve autour de mon cou ! Je me suis donc mise à chercher un modèle d'écharpe : le Marshmallow Fluff de Drops était parfait ! Rapide à tricoter, le résultat était à la hauteur de mes espérances. Mais je fus cependant très déçue de la laine, ayant rencontrer des problèmes sur deux de mes quatre pelotes (ça fait beaucoup !). 


Vous pouvez regarder mon Podcast créatif #3 pour plus de détails sur la réalisation de ce petit ensemble.



Sur ce, je n'ai qu'une chose à dire : 

Vivement l'automne ! 
pour mettre des habits tout chauds, 
pour boire des boissons chaudes, 
pour admirer les forêts automnales, 
pour se laisser bercer par la pluie qui tombe dehors,
pour manger de bons plats qui réchauffent le cœur,
tout ça tout ça quoi :)

et puis l'hiver pour porter ce nouvel ensemble évidemment ;)

mardi 8 septembre 2015

Podcast créatif #3


Après un uploadage très difficile, voici mon troisième podcast créatif ! Une mine bien fatiguée, une tenue super décontractée, c'est de manière décomplexée que je vous parle de mes petites créations dans cette vidéo. J'espère qu'elles vous intéresseront et n'hésitez pas à commenter !

Écharpe Marshmallow Fluff :
Modèle : ici !
Laine : Rozetti Meteor, coloris 400-12

Bonnet Tiffany :
Modèle : ici !
Laine : Rico Design Essentials merino dk, coloris 63

Snood : 
Aurélie Tixier, Pulls et accessoires au tricot, 15 modèles à tricoter, Hachette pratique, 2013
Laine : Katia Peru, coloris 7

Châle Jay Bird
Modèle : ici !

mercredi 2 septembre 2015

Une rentrée Potteresque


Encore une année à attendre en vain ma lettre d'admission à Poudlard... Triste, je décide donc de me préparer non pas à réaliser potions et dissertations sur les loup-garous, mais à entamer ma cinquième et dernière année (enfin) d'études supérieures ! Dernière année à étudier l'histoire de l'art, avant (je l'espère) de pouvoir trouver chaussure à mon pied et donc un job sympa dans la culture et le patrimoine. 

Qui dit rentrée dit achat de fournitures scolaires. En ce qui me concerne, à part un agenda, je n'avais besoin de rien : mon stock de feuilles me suffira pour les trois mois de cours qu'il me reste, mon ordinateur se chargera de contenir tout ce qui concerne mon mémoire de recherche. Mais voilà... J'avais envie de nouveauté... Alors au lieu de m'acheter de magnifiques cahiers que je n'utiliserai pas, je me suis faite une trousse et un marque page qui me feront passer une année sous le signe Harry Potteresque !

J'ai choisi d'illustrer ma nouvelle trousse avec un motif issu des modèles Harry Potter de Cloudsfactory. Il s'agit de Fred et Georges entourant la carte du maraudeur, entourés de pas et sous lesquels on peut lire " I solemnly swear that I am up to no good ", autrement dit, " Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ". Il peut être assez étrange d'illustrer sa trousse de rentrée avec les cancres de la saga, mais quand on y pense, ils ont réussi à réaliser leur rêve avec leur boutique de farces et attrapes, et donc ce peut être un moyen de se rappeler qu'il faut toujours croire en ses rêves. A l'arrière de la trousse, une petite baguette magique, parce que je ne supportais pas l'idée que ce soit vide. En guise de doublure, un tissu trouvé en brocante que j'adore ! Cela me rappelle les fonds des tapisseries médiévales, repris par la Morris & Co et Burne-Jones pour leurs tapisseries à l'époque victorienne - discours d'historienne de l'art bonjour ! Je suis contente de ma couture, qui est vraiment propre même si elle n'est pas parfaite, et merci à Louise des Lubies de Louise pour son tutoriel sur la trousse de rentrée qui m'a bien aidé pour la couture de la fermeture éclair ! 
 


Etant donné qu'il me restait une petite bande de toile et de tissu de même largeur, je me suis décidée à faire un petit marque-page. J'y ai brodé l’étendard de Poufsouffle, puisque selon un quizz, j'appartiendrais à cette maison  - et pis c'est la maison préférée de J. K. Rowling quoi ! Une broderie particulièrement embêtante à réaliser puisque j'ai dû la tenir à la main, n'ayant aucun cerceau suffisamment petit pour tendre ma toile. Avec en plus une mauvaise couture pour le quatrième côté, mais bon, ça se voit pas hein... 


L'avantage lorsque l'on pratique la broderie et un minimum la couture (ou d'autres choses), c'est de pouvoir personnaliser le plus possible ses accessoires, et c'est ce que j'aime. Cette trousse me ressemble, et tout comme les beaux cahiers, ça m'aidera à me mettre au boulot. Et non d'une chocogrenouille, j'en aurais du boulot cette année ! Et même lorsque les cours seront terminés, ce sera toujours un accessoire que j'aurais plaisir à emmener avec moi si j'en ai besoin, tant il me correspond. Et vous, vous avez bricolé quoi pour votre rentrée ? :)

jeudi 20 août 2015

Podcast créatif #2


Voici le second volet de mes podcasts créatifs ! Toujours aussi sympa à tourner ! J'espère que les nouveaux projets, qui ne sont guère nombreux, vous plairont et on se revoit au prochain article, d'ici peu normalement ! 

Pulls pour Chihuahua :
Laine : Rico Baby classic dk coloris 32 et 39

Écharpe Marshmallow Fluff :
Modèle : ici !
Laine : Rozetti Meteor, coloris 400-12

Bonnet Tiffany :
Modèle : ici !

Snood : 
Aurélie Tixier, Pulls et accessoires au tricot, 15 modèles à tricoter, Hachette pratique, 2013

Les Weasley : 
Modèle issu de ce compte Etsy

mardi 18 août 2015

Pulls trop mignons pour chihuahua adorable



Il y a quelques temps, je faisais un doudou pour Lila, la petite chihuahua de ma cousine. Aujourd'hui, je vous présente deux petits pulls que j'ai tricoté pour elle, histoire qu'elle passe un hiver lorrain au chaud lors de ses promenades !

Le modèle est issu du blog Chihuahua mon amour. C'était l'idéal car du coup je n'avais pas à réfléchir à la taille : c'est pour la même race de chien, donc pas besoin de faire une quelconque adaptation. J'ai réalisé le pull gris en premier, en suivant à la lettre le modèle (à la différence que le corps fait 1 cm de plus). En revanche, pour le rose, j'ai légèrement modifié, préférant le point de mousse pour l'arrière du pull. J'ai employé de la laine Rico Baby classic dk, coloris 39 (smokey rose) et 32 (gris anthracite), qui est douce, un critère très important pour moi - et en plus pas chère ! 

Etant donné qu'il me reste pas mal de laine encore, j'envisage peut être d'en faire un (voir deux, ça semble faisable) autre, ayant déjà songé une variante. Dommage que je ne connaisse pas de chihuahua mâle, j'avais une bonne idée en tête ! 

mardi 4 août 2015

Podcast créatif #1


Je me lance dans les podcasts créatifs ! Ce ne fut pas simple d'appuyer sur "publier", mais voilà, c'est un type de vidéo auquel j'ai envie de participer. Un podcast créatif, c'est partager à travers une vidéo ses projets créatifs en parlant de ce que l'on a terminé, de ce que l'on est en train de faire, de ce que l'on aimerait faire... J'espère que ce format vous plaira ! Je n'en sortirais pas régulièrement, parce que faut avoir de la matière à raconter et pour cela, faut me laisser le temps de créer ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez :)

Crochet :
- Cendrine Armani, Ma dînette au crochet, 60 modèles originaux, Editions Carpentier, 2012.

Point de croix : 
- La Clef, Nimuë, collection Fée Main 

samedi 1 août 2015

Le dessin, un autre passe-temps

Quand j'étais petite, je dessinais beaucoup, et plutôt bien pour mon âge. Je me rappelle, lorsque j'étais en CM2, avoir épaté toute la classe en ayant fait un corps d'athlète à la Joconde lors d'un cours d'arts plastiques. Et puis j'ai arrêté pendant des années. Je m'y remettais parfois, sans suite. Et depuis quelques mois, c'est devenu un moyen de libérer mon esprit le temps d'une longue soirée. 

Mes sujets de prédilection sont les personnages de jeux vidéos. Tout a recommencé avec Paper Mario : j'aime beaucoup les graphismes de ce jeu, si bien que j'ai eu très envie de dessiner toute l'équipe de la Porte Millénaire. Et j'ai continué avec ceux que vous voyez sur la photo. La seule condition était que les personnages soient très dessinés : pas de modelé, pas de dégradé, d'ombres ou je ne sais quoi d'autre, il faut que ce soit aussi "épuré" que le sont les personnages de Paper Mario. J'ai particulièrement aimé faire Sly Cooper, héros de ma saga préférée sur Playstation. Je n'aime pas beaucoup colorier non plus. J'aime que les couleurs soient franches, sans traces, ce qui n'est pas simple à obtenir - et donc quand je n'y arrive pas , je suis déçue et je trouve mon dessin gâché. Ce fut le cas pour les Yoshi... Link a été un vrai test pour le dégradé de couleur : c'est pas mal mais peut mieux faire !


De ce fait, je préfère les dessins qui sont dès le départ en noir et blanc. Et mon autre sujet de prédilection, c'est le Joker. Mon sujet préféré je dirais même (vu la taille de la photo par rapport à l'autre, ça se voit me diriez vous !) ! A gauche, une carte à jouer du film The Dark Knight et à droite, un détail d'un dessin de Matthew Clark. J'aime tellement ce dernier que je pense sérieusement à l'encadrer au lieu de le laisser rangé dans mon classeur ! Généralement, je fais mes dessins en écoutant une chanson en boucle : la carte du Joker a été réalisée en écoutant "Carol of the bells", BO du jeu Batman Arkham Origins, et le Joker en écoutant "Dancing with the devil" de Marina Kaye - je m'en souviens encore parce que ce sont les deux plus récents. 

Le fait qu'il n'y ait pas de couleur me perturbe parfois. Du coup, pour le Joker, j'ai fait une photocopie et fait des essais sur la copie. Conclusion, il est parfait en noir et blanc, faut vraiment pas en rajouter ! Je tiens également à préciser que pour dessiner, il me faut absolument un modèle. Je n'arrive pas à concevoir mes propres dessins, tout simplement, et donc si je n'ai pas de modèle, je fais de très mauvais dessins ! 

Le dessin est un moyen pour moi de faire le vide dans ma tête, de penser à autre chose quand j'ai le cafard. Je suis tellement concentrée dessus que j'en oublie tout le reste ! En somme, la meilleure des thérapies. Mais j'en fais aussi quand ça va bien ceci dit ! Je suis contente d'avoir repris cette activité et ça, je le dois un peu à une amie à moi, ma Jadoune adorée, qui s'était mis elle aussi au dessin, et je l'en remercie. En tout cas, si je fais un autre dessin du Joker que je surkiffe, ne vous inquiétez pas qu'il se retrouvera exposé sur ce blog ! 

jeudi 30 juillet 2015

Cadre photo Pacman


Un petit élément de déco geek et facile à réaliser : voici un cadre photo version Pacman ! Les perles à repasser sont bien adaptées parce qu'elles font ressortir l'esthétique pixelisée du jeu original. Si vous avez un proche fan de Pacman, ceci peut être un cadeau bien sympathique à lui faire :)


Fourniture :

- Un cadre photo 10x15 cm en bois
- Peinture acrylique noire
- Perles à repasser (des couleurs de votre choix)
- De la super glue
- Un pinceau, un fer à repasser... 

Réalisation : 

- Commencez par peindre en noir le cadre photo en bois. Deux couches suffisent. Laissez sécher.
- Réalisez le Pacman et le fantôme en perles à repasser. Vous pouvez choisir la couleur que vous souhaitez (rouge, rose, bleu clair ou orange) pour votre fantôme. Soudez les perles et laissez durcir.
- Collez à la super glue Pacman et le fantôme dans les coins du cadre, comme sur la photo - ou à l'inverse, c'est comme vous voulez. Faites de même pour les lignes de points sur le reste du cadre.
- Placez votre photo, le cadre est fini ! 

Ce petit projet est très facile à réaliser et le rendu est vraiment sympa. Je n'ai pas vernis le cadre photo pour garder le touché bois. J'avais tout de même un peu peur que les sujets en perles soient bien trop gros et cachent trop de surface, mais finalement, c'est raisonnable (mais ne dépassez pas 14x14 perles !). J'ai préféré mettre en avant le côté non fondu des perles, je trouve cela plus net et donc plus joli - y'a toujours des perles plus fondues que les autres, ce n'est pas super homogène et donc j'aime pas... De ce fait, j'ai réalisé mon fantôme à l'envers par rapport au modèle ci-dessus : selon la face choisie et le côté du cadre choisi, il faut faire attention au sens dans lequel on va repasser le fantôme ! Le même projet sur un cadre plus grand avec une surface de bois plus importante, avec un autre univers du jeu vidéo, doit être très intéressant également. Peut être une prochaine fois... 

mardi 28 juillet 2015

Harry Potter, l'exposition à la Cité du Cinéma

Il y a quelques jours, j'ai eu l'occasion d'aller voir l'exposition Harry Potter à la Cité du Cinéma et j'en suis revenue des étoiles pleins les yeux ! Une virée aux studios à Londres pourrait compléter à merveille cette sortie, mais ce ne sera pas pour maintenant.

Harry Potter est une saga aimée par des millions de gens, que j'ai découvert avec les deux premiers films. Harry Potter et la Chambre des secrets m'avait beaucoup marqué et m'avait un peu fait peur je dois dire - et oui j'avais pas 10 ans ! -, ce qui me poussa à lire les livres pour connaitre l'histoire en avance - pour de ne pas avoir peur à nouveau quoi. A partir de là, j'attendais impatiemment les nouveaux opus et harcelais ma mère pour qu'on aille à la librairie le jour de leur sortie. La lecture commençait dès le retour à la maison. J'ai grandi avec ces livres, avec les acteurs des films, bref ça m'a beaucoup marqué. Cet univers m'inspire d'ailleurs pas mal, la preuve avec la chocogrenouille en fimo, les écharpes, la recette du polynectar et la fiche sur le basilique sur papier vieilli. Mais je ne pensais pas l'aimer autant.


Sincèrement, j'avais l'impression de réaliser un rêve en parcourant l'exposition. L'atmosphère y était, la multiplication des objets et accessoires nous plongeaient dans l'univers, c'était vraiment superbe. On a envie de revêtir les costumes de chaque personnage, prendre chaque objet et l'inspecter sous toutes les coutures, dormir dans le lit de Ron ou Harry, s'asseoir à la table d'Ombrage, enfourcher le Nimbus 2000... J'aurais pu y rester des heures tant je m'y sentais bien !  Mais tout à une fin... Je repars avec de belles photos - dont je vous livre un échantillon ci-dessus - et des envies plein la tête. L'entrée coûte 22 euros : c'est un peu cher oui mais ça vaut le coup quand même ! Bon par contre, rapporter un souvenir sympa vous obligera à faire chauffer la carte bleue... C'était horriblement cher et il n'y avait pas grand choix - moins qu'à la boutique de King Cross ! Mais les tiroirs caisses tournaient tout de même à plein régime. Pas d'achat donc mais ce n'est pas grave, y'a des dizaines et des dizaines de tutos sur Internet qui me permettront de faire pleins de goodies fait maison ! Affaire à suivre... 

jeudi 9 juillet 2015

Pink Burger au crochet


Lors d'un lèche vitrine, je suis tombée sur un bouquin qui proposait 60 modèles pour faire sa dînette au crochet. J'étais subjuguée, trouvant cela absolument adorable. En rentrant chez moi, et après quelques recherches internet, j'ai trouvé des modèles gratuits sur le blog de Still Vauriens. Alors forcément, j'ai pris mon crochet et quelques pelotes et j'ai commencé le hamburger

Bon, étant débutante, je ne voulais pas aller acheter de la laine pour quelque chose que je n'étais pas sûre de réussir. J'ai donc pris ce que j'avais sous la main, ce qui explique que le pain de mon burger soit rose ! Et je trouve que ça donne un burger vraiment très sympa ! Il est coloré, avec des couleurs prononcées, bref tout ce que j'aime. Après avoir fait un pain, la salade et le steak, je n'y ai pas touché pendant quelques semaines et je ne l'ai repris que cette semaine. J'ai doublé le volume de mon steak, fait le deuxième pain et j'ai un peu triché pour le fromage... Ce dernier n'est pas crocheté mais tricoté. Allez savoir pourquoi, je n'ai pas réussi à le faire au crochet. Pourtant, le crochet droit, ça a l'air simple ! Mais je n'y suis pas parvenue... Ça viendra avec un peu d'entrainement ! J'ai en effet beaucoup à tester, puisque j'ai fini par acheter le livre dont je parlais au début... J'ai donc de quoi faire pour savoir crocheter droit ! Et ne vous inquiétez pas, je vous montrerai tout ça :). 

mercredi 8 juillet 2015

Petit doudou lapin

Ma cousine a adopté il y a quelques mois une petite chihuahua prénommée Lila et j'avais envie de lui faire une petite peluche pour lui offrir lors de notre première rencontre. 

En surfant sur le net pour trouver un modèle à faire rapidement, j'ai retrouvé un modèle de lapin en tricot que j'avais déjà croisé et qui est très répandu. Très simple à réaliser, il se fait à partir d'un carré tricoté au point mousse (voir ici). J'ai fait le corps avec de la laine doudou, donc autant dire qu'il est très agréable à câliner ! Le pompon est aussi gros que le corps, je l'avoue, mais j'aime bien les gros pompons ! Je l'ai affublé d'une petite écharpe, ne trouvant pas très joli le raccord tête / corps. C'est un petit article aujourd'hui, mais j'avais envie de vous présenter ce petit projet très chou avant de l'offrir - car il faut dire que je ne lui donne pas une grande espérance de vie, mais qui sait ! 

dimanche 5 juillet 2015

Papier fait maison

Le papier recyclé a son charme : cet aspect un peu brut, pas tout à fait uni... Il y a quelques temps, je suis tombée sur des vidéos qui montraient comment en faire soi même et je n'aurais jamais pensé que c'était aussi simple ! Ni une ni deux, j'ai trouvé ce qu'il me fallait pour faire mon "moule" et j'ai cherché de vieux brouillons pour leur donner une nouvelle vie ! 


Le procédé est un peu long, mais le résultat est vraiment sympa. Pour faire un carré d'environ 23x23 cm, il me faut 1 feuille 1/2 de format A4. La première feuille que j'ai réalisé est la marron, avec du papier provenant de poches alimentaires. Ce n'est pas vraiment l'idéal... le papier se compacte très facilement et donc il est difficile d'avoir une répartition homogène. Avec du papier standard, c'est beaucoup plus simple et le résultat est donc plus agréable à l’œil. Si vous voulez vous prêter au jeu, je vous conseille cette vidéo pour voir comment l'on procède - après, vous pouvez adapter selon ce que vous avez à disposition. Les possibilités en ce qui concerne la couleur sont multiples, y'a plus qu'à les explorer !

J'avais dans l'idée d'imprimer la carte de la Terre du Milieu sur l'une de ces feuilles : j'ai eu un peu peur lors du passage dans l'imprimante - car j'ai du la scotcher sur une autre feuille, j'avais peur du bourrage papier - mais finalement ça s'est bien passé ! J'ai choisi la marron parce que les vieux papiers sont plus marrons que bleus ! On a vraiment l'impression d'avoir une authentique petite carte dans les mains, je trouve cela plus sympa pour la parcourir qu'une feuille blanche banale. Si vous aimez l'univers médiéval et que vous souhaitez faire des objets papiers dans ce thème, cette technique peut donner un certain cachet, un peu différent de celui du papier vieilli au café ou au thé ! Bref, tout ça pour dire que c'est une petite activité vraiment sympathique à faire :).